Parcours

thierry bruno luthier, photo Marie-Lys Hagenmüller

A 42 ans, et fort de vingt ans d'expérience dans la facture instrumentale, j'ai créé mon atelier en 2013.
Je souhaite développer une lutherie personnelle, contemporaine, et pour autant pleinement  enracinée dans la tradition.
J'aborde la lutherie avec passion et exigence, l'esprit libre,  sans dogmes, affranchi des idées reçues, et en dehors des modes.

J'essaye de me replacer dans la démarche des grands luthiers de la période dorée du 18emes, plutot que me contenter de les copier.

Initialement ma formation est scientifique et technique. 
J'ai une approche rationnelle des éléments entrant en jeu en matière de son et ma  formation me permet d'en maîtriser les aspects, comme par exemple les analyses vibratoires.
Pour autant, je n'aborde pas la fabrication sous l'angle scientifique: je suis bien artisan, amoureux de cette matière qu'est le bois, heureux de faire du copeau, de broyer des pigments, d'appliquer un vernis couche après couche sur un instrument, et enfin d'entendre de la musique en sortir.

La musique a fait irruption tôt dans ma vie... le jeu, l'enregistrement, l'accoustique des salles et bien sûr la facture instrumentale. Je suis un passionné du son.

Je consacre des heures à  étudier l'architecture sonore des instruments, ou bien les vernis  traditionnels, cumulant expérience pratique, analyses théoriques, formations, échanges...

Cinq ans après la création de l'atelier, les musiciens me font confiance : musiciens  professionnels, professeurs de conservatoire, jeunes talents et amateurs exigeants.... > Références

L'atelier s'est construit une solide réputation.

Je suis membre de l'Association des Luthiers et Archetiers pour le Développement de la Facture Instrumentale (ALADFI)

Annexe

Erable rouge du Japon avec cerisier en fleur. Thierry BRUNO

Il n'y a pas que la lutherie dans la vie...
Dans la mienne, il y a aussi de la place pour les bonsais, cet art graphique zen qui consiste à faire vivre des arbres en pots et à les modeler, en quête d'équilibre...
J'aime mon potager, et surtout les récoltes.
Récoltes que j'ai ensuite grand plaisir à cuisiner...

La photographie est également très présente.

Je suis par ailleurs très impliqué dans la vie locale, notamment au sein de l'association "les Ateliers d'Art du Gatinais"  avec la création de plusieurs événements autour de l'artisanat d'art, ou également dans l'organisation de concerts tel qu'à Moigny avec les "concerts de poche", tel ce concert d'Alain Meunier