Sonorité

Conception sonore

La sonorité de l'instrument se construit dès le tracé, puis les étapes clé sont la détermination des profils des voûtes, et les mises en épaisseur.
Je travaille par analyses des modes de résonnance principaux et sur les fonctions de transfert.


Chaque instrument que je crée est unique. Chacun possède sa propre voix. Ils sont néanmoins tous "frères de son" et une signature sonore spécifique à mes instruments trahie leur paternité :
Des graves puissants, timbrés, une chaleur qui se poursuit jusqu'en haut de la chanterelle, un éclat et un équilibre général de chaque cordes, une clarté et une facilité de jeu excellente.

Tous mes instruments répondent aux mêmes exigences de confort de jeu indispensable à l'espressivité du musicien: tous sont facilement jouables, les cordes répondent à la moindre sollicitation de l'archet, la puissance de chaque corde est équilibrée, et la jouabilité est parfaite sur toute la touche.


Montage

violon Thierry BRUNO

Un instrument bien construit n'est rien s'il n'est pas parfaitement monté, ajusté et réglé...
Le choix des accessoires, la nature des cordes, l'ajustement du chevalet et de la touche, sont des éléments capitaux, tant pour le confort de jeu du musicien que pour les qualités de son de l'instrument.
Ce point est rarement mis en avant.
Pourtant, il convient de ne pas oublier que la source sonore initiale est le frottement du crin de l'archet sur les cordes...
J'accorde donc beaucoup d'importance aux éléments les plus influants sur cette excitation initiale.