Restauration de violons, altos ou violoncelles

restauration...

Restauration d'instruments anciens

  • avant-après alto 1640
    Avant-Après alto 1640
  • avant-après ouie alto 1640
    Avant-Après Alto 1640
  • avant-après dos alto 1640
    avant-après dos alto 1640
  • avant-après table HD alto 1640
    avant-après table HD alto 1640
  • l'alto décrassé et défondé, sur l'établi
    l'alto décrassé et défondé, sur l'établi
  • dos avec talon arraché, et anciennes fractures à droite et gauche
    dos avec talon arraché, et anciennes fractures à droite et gauche
  • restauration en cours: exemple 1
    remise en place du filet et bord neuf. Bois neuf inséré dans des fractures non-refermables.
  • restauration en cours: exemple 2
    insersion de bois neuf, travail à la loupe
  • un coin de l'alto 1640
    sous la loupe, les signes de transformation/réparations multiples sur visibles sur ce coin

Certains instruments nécessitent une intervention conséquente voire intégrale pour retrouver leur intégrité sonore et esthétique, allant au delà d'une simple réparation circonstancielle.


Face à une restauration complète, mon éthique est le respect de l'instrument. 
Ma démarche est la moins invasive possible: ne faire que ce qui est nécessaire, respecter la lutherie de son créateur, son histoire, ce qu'il s'en dégage.

Dès lors, chaque restauration est unique, et étudiée avec le musicien en toute transparence.

Un devis détaillé est proposé avant chaque intervention et un délai annoncé.

En restauration comme pour les autres domaines de la lutherie, j'aime l'échange . Les restaurations s'accompagnent d'un dossier photos que je partage volontiers. Et si le musicien est curieux, il est  cordialement invité à passer à l'atelier régulièrement suivre les étapes fondamentales des travaux.


Pour déterminer à quel instrument on a à faire, la dendrochronologie peut être un allié d'importance, comme avec l'alto anonyme ci-contre, restauré à l'atelier, qui s'est avéré avoir été construit vers 1640...

Un instrument présenté à moi dans un état qui nécessitait un bilan global et qui présentait des caractéristiques étonnantes:

- des signes de construction initiale peu académiques...

- une transformation massive pour être "Magginisé" courant 19ème

- un ensemble de traumatismes réparés de façon plus où moins sérieuse, certaines saines et d'autres à reprendre.

- des manques de vernis notables.


  • Violon 18eme, table restaurée
    Violon 18eme, table restaurée, respect des réparations anciennes saines
  • tête cassée violon Emile Blondelet 1924
    Violon Emile Blondelet 1924, tête cassée
  • tête réparée violon Emile Blondelet 1924
    Violon Emile Blondelet 1924, tête restaurée
  • Instrument après détablage
    Instrument après détablage
  • Analyse fine d'un violon 1680
    Analyse fine d'un violon 1680
  • reprise bord de C et doublure
    reprise bord de C et doublure
  • analyse du vernis aux UV avant restauration
    analyse du vernis aux UV avant restauration de ce violon de 1740
Quelques autres exemples sur les photos ci-contre d'intervention sur des violons et violoncelles du 18 ou 19 ème...
  • violon Jules Rémy 1840
    Terribles domages sur ce violon oublié
  • violon Jules Rémy 1840
    Attaque de vers sur la table
  • violon Jules Rémy 1840
    En transparence, cavité creusée par un vers sur le dos
  • Trouver les bois
    Trouver les bois pour la meilleure corespondance

Dans le cadre d'une restauration globale, plusieurs éléments sont à considérer :

- l'instrument tel qu'il a été conçu: le style de son créateur qui doit être respecté.

- les interventions ou modifications anciennes sur l'instrument, parfois très lourdes, à préserver ou à reprendre...

- les traces du temps et de jeu qui font sa patine et son cachet, et qui doivent être préservées. 

- ce qui doit être repris, comme les réparations anciennes trop fragiles ou esthétiquement choquantes, et l'ensemble des anomalies structurelles constatées: fractures, décollements, attaques de vers, déformations, défauts de géométrie, bois à nu...

Une fois le diagnostique posé, l'action n'a qu'un but: redonner à l'instrument l'endurance et la voix qui lui permettront de sonner pour longtemps.


Ci contre, une restauration en cours d'un violon de Jules REMY 1840.... à suivre!

.





















.

Bonjour Les cookies les plus nécessaires sont utilisés sur ce site, à des fins de référencement ou de statistiques, de façon anonyme. Aucun cookies n'est utilisé pour capter vos données personnelles à des fins publicitaires et encore moins transmis à des tiers.

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.